Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le député socialiste divise la gauche à Saint-Denis : les salariés ont besoin de rassembleurs, pas de diviseurs !

Face à un MEDEF plus combatif que jamais pour mettre en cause les conquêtes et droits des salariés (en ce moment, sur la retraite), dont les désirs et projets sont trop souvent depuis un an devancés par le gouvernement socialiste (alors que tous les électeurs de gauche en attendaient autre chose) ; face à une droite revancharde et une extrème-droite prête à toutes les démagogies pour croître de la crise, les salariés ont besoin d'une gauche conquérante, bien ancrée à leurs côtés et rassemblée.

C'est le moment que choisi le député socialiste de Saint-Denis pour annoncer son intention de diviser la gauche aux prochaines élections municipales.

Retrouvez ici le communiqué de la section du PCF de Saint-Denis d'aujourd'hui :

« Mathieu Hanotin : L’ambition plus forte que l’union.

L’actualité sociale et politique est riche en cette fin août. Entre le Medef se félicitant des négociations sur les retraites, le chômage qui progresse, la marche contre le piège du RSA, les déclarations plus que véhémentes du patron de l’UMP et le FN qui creuse sont sillon. Le gouvernement socialiste ne rassure pas ceux qui lui ont fait confiance.

C’est ce moment particulier qu’a choisi le député et vice-président du Conseil général, Mathieu Hanotin (PS), pour annoncer sa candidature aux municipales. Une candidature qui résonne inévitablement comme une aventure personnelle contredisant les déclarations du week-end du premier secrétaire du PS qui appelait à « ne pas fracturer la gauche (...) La gauche n’a pas besoin d’excès individuels, elle a besoin d’efforts collectifs» ce dernier faisait échos aux messages de Jean-Marc Ayrault et François Hollande. Claude Bartolone avait lui-même réclamé en juin dernier «des listes de rassemblement les plus larges possibles de la gauche et des écologistes, et ce dès le premier tour. Partout où ce sera possible. Y compris en Seine-Saint-Denis.»

L’annonce de Mathieu Hanotin intervient alors que la section du PS locale n’a jamais répondu aux demandes de rendez-vous que nous lui avons fait parvenir par courrier depuis le mois de mai. Toutes nos tentatives d’entamer un dialogue non pas sur le sujet des candidatures mais sur le fond de nos propositions pour Saint-Denis et les Dionysiens ne se sont vu opposer que silence et mépris de la part du secrétaire de section PS estimant la démarche « pas sérieuse ».

Pour faire face à la progression de la droite et de l’extrême droite qui se vérifie sur le terrain dans l’expression d’un certain nombre de Dionysiens, pour gagner le changement auquel nous aspirons tous, la gauche a besoin de faire front. Les habitants et salariés de Saint-Denis ont soif d'unité et d'une démarche collective forte, seule à-même nous faire réussir.

Le Parti communiste va poursuivre le processus initié en mars aux côtés de notre Maire, Didier Paillard, et qui consiste à rassembler les habitants et l’ensemble des forces de gauche sociales et écologistes qui souhaitent mener une politique au service de l’humain d’abord. Toutes les Dionysiennes et les Dionysiens sont invités à nous rejoindre pour porter un projet qui permette à Saint-Denis de poursuivre son développement sans exclure la population. Nous sommes déterminés à porter l’espoir d’une gauche la plus largement unie au service de notre ville et de ses habitants. Nous serons de tous les combats de la rentrée.

Section de Saint-Denis du PCF »

Tag(s) : #PCF, #Débats, #Territoire

Partager cet article

Repost 0